[Rétrospective comics] Piège de Cristal

Posté le 14/05/2020 à 17h00 par Acylius
 1    

Bienvenue à tous et à toutes !

Il y a deux semaines, nous avons découvert les sombres origines de quelques-uns des plus grands méchants de la série, grâce à la mini-série de comics intitulée FIENDship is Magic. Cette semaine, les méchants sont à nouveau à l'honneur, car c'est au retour du plus maléfique d'entre eux que nous allons assister...

 

PRÉAMBULE

Siege of the Crystal Empire – traduit par Piège de Cristal dans la version française  officielle – est un arc en quatre parties paru entre septembre et décembre 2015, c'est à dire en même temps que la fin de la saison 5 de la série.

Aux commandes pour cet arc, nous retrouvons Jeremy Whitley au scénario (à qui nous devions déjà le FIENDship is Magic sur Sombra, justement), Andy Price au dessin et Heather Breckel à la mise en couleur. Si vous ne l'avez pas encore fait, je vous invite à aller faire un tour sur les pages DeviantArt de ces deux artistes de talent :

Il existe aussi une traduction française officielle de cet arc, assurée par Sibylline Desmazières et parue chez nous dans le cinquième et dernier volume édité chez Urban Comics. En plus de Piège de Cristal, cette anthologie contient également sept autres petites histoires en une ou deux parties, dont je ne vous parlerai pas ici mais dont vous pouvez retrouver une petite critique dans la chronique de Cyril et Étoile de Feu.

Vous pouvez lire et télécharger ces comics sur les sites suivants :

Avant d'en entamer la lecture, je vous conseille toutefois de lire d'abord le tome de FIENDship is Magic consacré à Sombra (en anglais ou en français) si vous voulez être sûrs de tout comprendre.

Place désormais au retour de la plus noire des licornes !

 

RÉSUMÉ

Tout commence avec une mystérieuse figure encapuchonnée qui rend visite aux différents antagonistes croisés dans la série jusqu’ici : les frères Flim-Flam, Iron Will, Lightning Dust, et même Chrysalis et ses changelins, tout juste échappés de leur cachot.

Toute cette troupe d’affreux se retrouve ensuite en cachette à l’Empire de Cristal. Au nez et à la barbe de Twilight et de ses amies, les voilà qui passent à l’attaque et volent le Cœur de Cristal !

Pendant ce temps-là, la figure encapuchonnée se faufile dans le château et révèle son identité : c’est radiant Hope, l’amie d’enfance de Sombra. Maintenant que le Cœur est neutralisé, elle peut lancer un sort qui ramène Sombra à la vie, grâce au bout de sa corne qui avait échappé à la destruction.

Un flashback nous re-raconte alors l’histoire de Hope et Sombra – voir le premier chapitre de FIENDship is Magic – et ce qui est arrivé ensuite à Hope. Après la disparition de l’Empire, elle a abandonné ses études auprès de Célestia et Luna pour explorer les terres gelées. Elle y a découvert le même cristal que Sombra, et appris auprès de lui l’histoire des umbrums.

Les umbrums sont des poneys de l’ombre, emprisonnés sous la glace par les poneys de cristal il y a des millénaires, grâce au Cœur de Cristal. Sombra était l’un des leurs, envoyé par eux à la surface sous la forme d’un poney de chair et de sang afin de les délivrer, sans succès.

Hope, émue par cette triste histoire, a alors rejoint les umbrums dans leur prison, où elle est restée avec eux sans vieillir pendant mille ans. Une fois l’Empire revenu, elle en est ressortie pour trouver un moyen de ramener son cher Sombra, ce qui nous ramène au début de cette histoire.

Sombra revenu à la vie, lui et ses nouveaux alliés enferment Twilight et ses amies. Célestia et Luna arrivent à la rescousse, mais Sombra, plus puissant que jamais, les pétrifie en un seul sort. Le revoilà maître de l’Empire !

Hope, heureuse que son bien-aimé soit revenu, n’en demande pas plus, mais Sombra ne rêve que d’une chose : libérer ses frères umbrums et partir à leur tête à la conquête du monde.

Libérés par Sombra, les umbrums révèlent alors leur véritable nature. Ce ne sont pas les êtres féériques sous le charme desquels était tombée Hope, mais de monstrueuses créatures de fumée et de noirceur.

Pour bien montrer à tous qui commande désormais, Sombra décide de changer Twilight et Cadence en statues. Hope, désespérée de voir ce qu’est devenu son cher et tendre, tente de le raisonner. Il croit que son destin est de devenir le roi des monstres, mais en réalité c’est à lui de décider ce qu’il veut devenir, tout comme elle était destinée à devenir princesse mais y a renoncé par amour pour lui.

Sombra revient alors à la raison et remet le Cœur de Cristal en place, ce qui renvoie les umbrums pour toujours dans leur prison.

Sombra, libéré de leur emprise maléfique, redevient alors gentil. Luna et Célestia sont dé-pétrifiées, Sombra est pardonné, et notre mignon petit couple peut désormais vivre heureux jusqu'à la fin de ses jours.

 

ANALYSE

Encore une histoire à la fois belle et compliquée, un peu comme dans Reflexions, un autre arc dessiné par Andy Price. Sauf qu'ici, l'histoire finit bien ! Ce n'est cependant pas seulement une histoire d'amour, mais aussi une réflexion sur le destin. En est-on l'esclave ou peut-on décider soi-même du sien ?

Nous découvrons aussi dans cette histoire les mystérieux umbrums, dont Sombra serait lui-même issu. Ils se déguisent en mignonnes petites créatures féériques pour duper Hope, mais en réalité ce sont des êtres cauchemardesques dont l'allure fait parfois franchement flipper.

La prison des umbrums semble par ailleurs être un endroit où le temps s'écoule bien différemment par rapport au monde réel, puisque Hope y a vécu sans vieillir pendant toute la période où l'Empire avait disparu, c'est-à-dire environ mille ans. Cependant, les habitants de l'Empire ne semblent pas non plus s'être rendu compte du temps passé hors du monde pendant leur disparition ; c'est peut-être lié.

Du côté des alliés de Sombra, Chrysalis est toujours aussi savoureusement cruelle et rancunière, mais c'est un contraste assez bizarre que de la voir faire équipe avec des méchants de bien moindre envergure, comme Lightning Dust, Flim et Flam et Iron Will – dont je maintiens qu'il n'est pas un méchant, d'ailleurs. Alliés est par ailleurs un bien grand mot, puisque Sombra ne leur prête pas la moindre attention. De toute façon, ils s'éclipsent tous en vitesse dès que ça commence à sentir le roussi, on ne les voit donc au final pas beaucoup.

Ces comics (de même que le FIENDship is Magic sur Sombra) nous renseignent aussi un peu sur le passé de l'Empire de Cristal. On y découvre qu'il était autrefois gouverné par la princesse Amore, qui n'était pas une alicorne, mais bien une majestueuse licorne.

À l'époque, Sombra l'avait changée en statue avant de la faire exploser, mais il explique à la fin de cet arc-ci qu'en rassemblant les morceaux et en reconstituant la statue, lui et Hope pourront la ramener à la vie. Ouf !

 

CANON OU PAS CANON ?

La réponse est claire : c'est non. Aux dernières nouvelles, Sombra n'a été ramené d'entre les morts que pour se faire à nouveau vaincre au début de la saison 9, sans jamais avoir été revu – ne parlons même pas d'être redevenu gentil – entre temps. La série ne fait pas non plus mention de Hope ou des umbrums. Désolé !

 

CLINS D’ŒIL ET RÉFÉRENCES

Dans une histoire si sombre, il n'y a pas beaucoup de place pour les blagues ou l'humour, cependant la bataille finale est quand même l'occasion de quelques moments d'éclat de la part des amies de Twilight, notamment Rarity, qui démontre si c'était encore nécessaire que la fabulosité est une arme redoutable !

Et si vous vous demandez pourquoi Discord, pourtant quasi-tout puissant, n'intervient jamais dans les situations qu'il pourrait pourtant régler d'un claquement de doigts, et bien le voilà qui se joint à la bagarre, même s'il faut que Fluttershy le gronde pour qu'il daigne sortir de son bain. D'ailleurs, regardez ce qu'il lit...

 

CONCLUSION

Encore une bien belle histoire, qui permet d'apporter beaucoup d'épaisseur et de complexité à un méchant auquel on a souvent reproché de n'en avoir aucune dans la série. Le fait que cette histoire ne soit plus du tout canon n'empêche absolument pas de l'apprécier.

Je vous retrouve dans deux semaines pour une autre histoire de méchants, avec Ponies of Dark Water.

À bientôt !

 

 

 

 

Commentaires