[Poésie] Un autre masque

Posté le 26/09/2018 à 09h00 par Dreamer Scene
 1    

« Il ne faut pas peindre ce qu’on voit, il faut peindre ce qu’on sent. La ligne du dessin doit toujours être un peu la ligne du coeur... prolongée. » - Henri Jeanson, alias Modiglian.


Equestriens, equestriennes d’Internet !

Après une très longue absence d'articles de ma part due à un manque d’inspiration et quelques autres choses, notamment les vacances, je vous présente un poème, en vers libre cette fois, sur un thème qui me fascine : les ponysonas. Vous savez ? Ces OCs (original character) qui ont pour but d’être notre portrait craché sous forme de poney. C'est comme prendre un morceau de son âme et lui donner une nouvelle forme tirée de notre passion. Mais voyez par vous-même.

Enjoy !

 

Un premier trait et avec lui, se dessine l’esquisse d’une renaissance.
En suivant ce chemin tortueux et empli de courbes irréelles, mais néanmoins si connues ; la mine du crayon, l’encre du stylo, la peinture du pinceau ou encore les algorithmes d’un ordinateur ; une histoire se crée, une identité à la fois nouvelle et éternelle prend vie.
Face à soi comme face à un miroir, c’est inspiré de son propre reflet que l’on transporte son cœur et son âme dans un monde différent.
Réplique jetée sur le fond, regard tourné vers soi et yeux pétillants d’une étincelle semblable. Il partage tout, de la forme aux qualités.
Les bons et les mauvais côtés se séparent pour se retrouver dans un second corps reconstruit de toute pièce.
Et enfin, il apparaît. Parfait jumeaux et fidèle copie transcendante.
Existence heureuse et hors de tout malheur.

 

Si vous en avez le temps et que l’idée vous plaît, je vous invite à essayer de retranscrire ce que vous êtes et de le représenter sous la forme d'un poney. Sous la forme d'un dessin, d'une description par écrit, où tout simplement dans votre tête.

Sur ce, n'oubliez pas :

VIVE LES DEUX SŒURS, VIVE EQUESTRIA !

Commentaires