[Rétrospective] MLP : Saison 4, épisode 8 - Rarity sur le podium

Posté le 13/03/2019 à 17h00 par Schouquette
 0    

Manehattan, what you do to me de SewYouPlushieThings


Introduction

Bonjour tout le monde ! Partons en direction de la grande ville, participer à la Fashion Week avec Rarity et l'épisode 8 !


Histoire 

Rarity et ses amies partent direction Manehattan, afin de participer à la Fashion Week. Afin de les remercier de l'accompagné, la licorne offre 5 places pour la comédie musical de Bridleway, ce qui les ravies ! 


Arrivés à Manehattan, les Mane Six marchent vers leur hôtel, lorsque Rarity se met à chanter, car on est à Manehattan et c'est tout ! 


Malheureusement, et après cette incroyable chanson, Rarity se rend compte qu'il lui reste dix minutes pour apporter sa collection à la représentante de la Fashion Week qui est à l'autre bout de la ville. Evidemment, c'est toujours lors de ces moments de stress que l'on peut admirer la "générosité" des poneys qui nous entourent. Heureusement, elle trouve un taxi de libre et file vers le lieu demandé. 


Cependant, dans sa précipitation, Rarity a oublié sa collection. Heureusement, ses amies arrivent à les lui envoyer à temps et notre couturière n'est pas disqualifiée. Arrivée sur scène, elle rencontre Prim Hemline, l'organisatrice de la Fashion Week, qui n'est pas heureuse de la voir avec 3 secondes d'avance par rapport aux autres candidats qui étaient là une demie heure à l'avance.


Notre licorne rencontre aussi une vieille "amie" de la ligue des tricoteurs de Ponyville : Suri Polomare. Afin d'être "généreuse", celle-ci propose à Rarity de l'aider à déballer sa collection, qu'elle trouve évidemment splendide et, bien sûr, aimerait "emprunter" le tissu spécial de Rarity afin de "perfectionner" sa collection. 


Le lendemain, Rarity se rend vite compte que sa collection n'est plus si unique car Suri Polomare s'est approprié le tissu et a devancé sa concurrente. Alors que Rarity tente d'avoir sa revanche, Suri lui rappelle qu'elle lui a DONNÉ le tissu par grande générosité et que son assistante Coco Pommel a dû recréer toute la collection. Elle termine ses remarques avec une petite pique : "il faut du temps aux campagnards pour apprendre que, dans la grande ville, c'est chacun pour soi."


Lorsque nos héroïnes rentrent de leur visite de Manehattan, elles trouvent Rarity dans un sale état. Elle leur explique, avec élégance et grâce, qu'elle s'est faite doubler par une concurrente. Ses amies tentent de la remotiver et Rarity trouve une idée de génie pour sa nouvelle collection.


Malheureusement, refaire une collection prend du temps et ses amies sont épuisées par la création des vêtements, et surtout, ont raté la comédie musicale qu'elles voulaient voir.  Pour ne rien arranger, le stress monte à la tête de Rarity qui commence à être agressive et méchante avec ses amies. 


Le lendemain matin, nos héroïnes ont finalement fini la collection et Rarity galope jusqu'à la Fashion Week sans même remercier ses amies. Le défilé commence et les nouveaux vêtements de notre couturière font l'acclamation du public ! Alors qu'elle savoure sa victoire, elle se rend enfin compte que ses amies ne sont pas là et qu'elle a été abjecte avec elles. 


Elle ressent le besoin de partir chercher ses amies sur le champs ! Ne les trouvant pas, elle retourne à la Fashion Week pour s'expliquer avec l'organisatrice, mais cette chère Suri surgit de la salle pour l'empêcher d'y entrer. Mais Rarity n'en a que faire et retrouve ses amies qui l'attendaient là-bas. Elle ne veut même pas savoir qui a gagné et propose de se faire pardonner auprès de ses amies en les emmenant voir la comédie musicale en exclusivité. 


A la fin du spectacle, Coco Pommel arrive discrètement afin de mettre Rarity au courant de la vérité. C'était notre couturière préférée qui avait gagné le concours. Grâce à nos héroïnes, Coco Pommel a compris que la générosité était bien mieux que de travailler chacun pour soi et offre une bobine de fil à Rarity pour la remercier.


Analyse 

Découvrons ensemble les trois nouveaux personnages introduits dans cet épisode : 

1) Suri Polomare

Suri Polomare est l'un des poneys préférés de Meghan McCarthy, surtout son accent qui ressemble à Tante Orange. Il est évident que c'est un accent qu'elle se donne, car elle vient de Ponyville et a déménagé à Manehattan. Sa voix n'est autre que celle de Tabitha St Germain, aussi connue pour : 

Suri Polomare de KP-ShadowSquirrel


2) Coco Pommel

Au cas où vous ne l'auriez pas compris, son nom fait référence à Coco Chanel, une grande créatrice de mode. Afin d'éviter tout problème de droit, son nom a été changé en Miss Pommel dans les comics et les livres. Après cette première apparition, Coco Pommel est devenue la mascotte de beaucoup de fans, ayant des fan-fictions ou des fan-comics à son effigie. C'est Cathy Weseluck qui lui prête sa voix. Si ce nom vous dit quelque chose, c'est normal, car elle est la voix de : 

Coco Pommel de DrawnTilDawn


3) Prim Hemline

L'organisatrice de la Fashion Week n'est autre que Prim Hemline. Cette jument est très différenciable grâce à son visage différent des autres ponettes. Son lien avec Rarity est aussi remarqué dans la série Equestria Girls : Better Together, où notre héroïne travaille dans le magasin de sa designer préférée. Et comme pour Coco Pommel, sa voix doit vous rappeler d'autre personnage car Ashleigh Ball est aussi la voix de : 

Prim Hemline de Kp-ShadowSquirrel


Enfin, avez-vous remarqué que Rarity possède six bobines, chacune de la couleur de l'une des Mane Six, et la dernière bobine qu'elle rajoute est un arc-en-ciel, mélange de couleur à l'image de leur amitié. 


Petit Bonus 

Avez-vous vu que le seul taxi qui s'arrête pour Rarity n'a pas une bande noire et blanche comme les autres, mais une bande arc-en-ciel, de la même gamme que la bobine de fil ! Et si l'arc-en-ciel était plus important dans cet saison ? Seule la suite nous le dira ! 


Conclusion 

On se retrouve la semaine prochaine pour découvrir une partie de l'arbre généalogique des Apples, en attendant, je vous ponysmack ! 

Commentaires