[Musique] La sélec' musicale du carnage électro

Posté le 14/02/2019 à 17h00 par Anima
 0    

L'électro est probablement le style musical le plus présent dans le fandom. Alors du coup, c'est impossible d'en faire le tour en un seul article. Pour en parler, je ne vais pas aller sur le terrain des trucs faciles à écouter, non. Je préfère m'aventurer sur tout ce qui peut prendre le cerveau pour le faire tourbiloler dans tous les sens. Au menu, rythmiques qui partent en vrille toutes les cinq secondes, sonorités improbables ou bien juste de la grosse violence qui donne une bonne descente d'organe en plus de défoncer le cerveau à coup de beat bien vénère. Accrochez-vous, c'est parti !

The Quick Brown Fox - Louder!! Louder!!!! Louder!!!!! [Speedcore]

On commence avec Rainbow Dash qui nous hurle de mettre plus fort (et si vous l'osez, obéissez) avant une pluie de BPM totalement folle. Le morceau est court, mais suffisamment intense pour balancer une bonne dose d'adrénaline.

Tripon - Villains [Neurofunk]

La Neurofunk, pour ceux qui ne connaissent pas, c'est de la drum'n bass avec un feeling plus sombre et des sonorités proches de ce qui se fait dans l'acid. Du coup, c'est parfait pour triper. Alors voilà un bon morceau de 6 minutes, histoire de prendre notre temps pour se faire méthodiquement hacher l'esprit.

Aphex Twin - Didgeridoo [Acid House/Jungle]

Je ne pouvais faire cet article sans parler d'un des patrons de l'éléctro. Aphex Twin a touché à énormément de choses dans sa carrière (ça va de l'ambient à la drill'n bass en passant par la jungle) et je vous propose un de ses vieux morceaux. L'idée c'est de proposer un morceau complètement psychédélique avec des sonorités rappelant un didgeridoo. (On pourrait croire que c'est un véritable sample en écoutant le morceau, mais non.)  Et le résultat nous plonge dans une transe totalement hallucinante.

アイスベア - Celestial Onslaught [Breakcore]

Les premières secondes du morceau font croire à de l'ambient. Hélas pour le pauvre auditeur insouciant, c'est une pluie de rythmique totalement furieuse qui va s'abattre sur lui. Le morceau oscille entre folie breakcore jouissive et drum'n bass plus aérienne donnant un aspect céleste à la musique.

Igorrr - Veins [Baroquecore]

Voila un truc bien improbable, un mélange de musique baroque et de breakcore. En gros, prenez un clavecin, des beats biens fat, une rythmique constamment changeante, une dose de folie et vous avez ce morceau d'Igorrr, à la fois beau et étrange.

Feral FurE - PINKAMENA PARTY [Gabber]

On continue avec de la grosse gabber bineuronale à souhait. C'est bourrin, c'est sale et c'est parfait pour secouer la tête comme un taré.

Ruby My Dear [Karoshi]

Pour souffler un peu, pourquoi ne pas reprendre un peu de breakcore ? Ce morceau-là commence de manière assez pépère avec une petite ambiance japonisante avant tout simplement de partir en vrille. Et là, c'est juste énorme. La musique est ultra complexe et propose une espèce de violence sous-jacente alors qu'elle est quasiment minimaliste et abstraite par moment.

Nicolas Dominique - Party for Pinkamena [Hardcore]

Allez, on termine sur un morceau bien sale. Ce qui est cool avec celui-là, c'est qu'en plus d'être sombre bien comme il faut et de nous balancer quelques moments assez violents, il développe un sentiment d'urgence qui renforce l'ensemble de la compo.

Et voila, cette petite sélec' musicale est terminée ! J'espère que votre cerveau n'est pas trop en miette et je vous dit à la prochaine. Longue vie au quatrième art !

 

Catégories
Médias | Musique

Commentaires