[Rétrospective] MLP : Saison 5, épisode 14 - Le carousel de Canterlot

Posté le 27/11/2019 à 17h00 par Schumette
 0    

Art Rarity Canterlot Boutique de Tina-de-Love


Introduction

Bonjour tout le monde ! Partons à l'inauguration de la nouvelle boutique de Rarity et l'épisode 14


Résumé

Rarity peut enfin ouvrir une boutique à Canterlot. Ses amies arrivent pour l'inauguration et ont ainsi la chance de rencontrer Sassy, la nouvelle gérante. Seulement, elles se rendent vite compte que Sassy s'accapare tout le mérite à la place de leur amie. Après le départ de ses amies, Rarity est envoyée dans son atelier afin de confectionner les robes commandées, qui ne lui plaisent plus autant qu'avant. 

Plus les jours avancent et plus Sassy s'attribue les clients et la boutique de Rarity. Cependant Rarity n'en peut plus de faire toujours la même robe. Après avoir remis les choses au clair avec Sassy, notre couturière décide de fermer sa boutique en vendant ses autres collections. Cependant, ces "soldes" sont réussit et Rarity décide de garder la boutique et Sassy, mais en la gérant à la façon de TAC (temps, amour et couture). 


Analyse

1) La progression de Rarity 

Dans cet épisode, Rarity ouvre sa deuxième boutique, ce qui est une grande progression pour elle qui travaillait dur pour en arriver là. On peut la comparer à Rainbow Dash sur ce point, qui n'a jamais laissé tomber, elle aussi, pour entrer chez les Wonderbolts. 

Ici, de la saison 1 à 3, Rarity tente de se faire remarquer par le moindre petit défilé. Saison 4, elle gagne un concours de nouvelle collection et peut afficher ses tenues dans les grands magasins. Et enfin, saison 5, elle ouvre sa deuxième boutique. À travers les différentes saisons, nous avons suivi Rarity dans ses peurs comme dans ses moments de joie, par rapport à son rêve. Cela nous rapproche du personnage, car on connait son parcours. 

Rarity de Indiefoxtail


2) Le diable s'habille en poney

Dans cette histoire, Sassy Saddles se comporte comme "Emily Charlton" dans le film "le diable s'habille en Prada". C'est la première assistante de Miranda, la rédactrice en chef de "Runway". Dans le film, Emily fait tout son possible pour être au-devant de la scène, au détriment des autres personnes. Elle gère tout, s'occupe des tâches faciles et importantes. 

Sassy Saddles est prête à tout pour faire marcher la boutique ! Elle fait l'emploi du temps de Rarity, s'occupe des clients à sa place, ne veut fabriquer qu'une seule et même robe et réduit peu à peu sa patronne à l'esclavage.


3) Les futures Luna et Celestia

Nous pouvons découvrir dans cet épisode, une petite référence à la princesse Luna et Celestia. Sunshine Smiles et Moonlight Raven (dois-je vraiment préciser quel nom va à quel poney ?), sont deux sœurs licornes (apparemment) qui achètent les robes inspirées de Luna et de Celestia. Une jolie références de la part des créateurs !

The Royal Sisters de RockingScorpion


4) L'esclavage de Rarity

Dans cette histoire, Sassy Saddles oblige Rarity à créer toujours la même robe, en l'enfermant dans son atelier. Un peu excessif comme méthode, sauf pour les non-fans de Rarity ! L'histoire raconte aussi comment elle se fait voler (encore une fois) son idée et sa boutique. Je ne pourrais que vous conseillez un clip, particulièrement bien réussi en rapport avec ce sujet, de la chaîne "The Living Tombstone". 


Personnage et doublage

1) Sassy Saddles

Carousel Will be different de NCMares


a) Personnage

Comme dit plus haut, Sassy est inspirée de "Emily Charlton" dans "le diable s'habille en Prada". C'est une licorne plus grande que Rarity, comme la plupart des licornes de la haute société de Canterlot. 


b) Doublage

Pour sa version originale, c'est Kelly Sheridan la voix de Starlight GlimmerPour sa version française, c'est Elsa Poisot, la voix de Moon Dancer. 


Le saviez-vous ?

Whoa Nelly a été créé par Charmaine Verhagen, la conceptrice des personnages de la série. Cette jument est la septième oeuvre originale à apparaître dans la série, comme "Slendermane" ou "Stellar Eclipse". Selon le personnel de l'animation, ce poney serait surnommé "le poney qui s'aime lui-même", ce qui explique sa cutie mark ! Bien que nous ne sachions pas vraiment s'il est inspiré d'une personne réelle, ce poney restera un mystère à jamais. 

MLP - Hi there de Phyllismi


Conclusion

Et vous, que pensez-vous de Sassy ? On se retrouve la semaine prochaine pour mener l'enquête avec Rarity, en attendant, je vous ponysmack ! 

 

Commentaires